Communication interne : la tendance à la gamification

Communication interne : la tendance à la gamification

Publié le Publié dans News

À l’heure où la tendance est à la gamification, Accenture souhaite développer un social game à l’intention de ses salariés. Naît alors le projet Accenture Superhero Collaboration Game.

 

Une connaissance de l’entreprise développée par la gamification

Accenture est une entreprise internationale de conseil, spécialisée en management et nouvelles technologies. La société compte 5 700 collaborateurs en France, qui ont en moyenne 30 ans. Le service de communication interne constate que les plus jeunes ont une réelle méconnaissance de l’entreprise : ils ne connaissent pas le responsable de leur branche. L’objectif est donc d’informer et de provoquer l’adhésion des collaborateurs par le jeu. Ce dispositif doit leur fournir une formation ludique et rapprocher les différents services de la société.

 

Accenture Superhero Collaboration Game
Personnifier son boss en Digital Master ou en Flying Man, impossible ? Accenture l’a fait !

Ce social game reprend les codes des jeux addictifs tels que Mario Bros, avec des règles et des étapes simples. Chaque univers représente une entité et met en scène le responsable de la branche, transformé en super-héros. Toutes les entités sont donc représentées, et le joueur choisit par laquelle il souhaite commencer.  Pour gagner un univers, il faut répondre au quizz et participer à l’un des quatre mini-jeux. Les quizz testent alors les connaissances sur l’entité choisie et son actualité. Et il y a de quoi : 2 000 questions écrites sur un ton décalé ! Les salariés peuvent aussi créer un groupe de trois et affronter une autre équipe sur le Stadium. Ce social game se veut addictif. À raison de 1 000 points pour gagner un univers et deux quizz par jour maximum, les salariés doivent s’y connecter tous les jours pour vraiment avancer.

 

La collaboration par le jeu

Il existe quatre mini-jeux in real life : le « Check in » où le collaborateur participant à un événement interne doit se checker avec un QR code sur place ; le « Greater than » (supérieur à), lorsque l’employé met en ligne une photo qui reprend le logo > d’Accenture ; « l’appel à un ami » par lequel le joueur invite des collègues à rejoindre l’aventure ; et la « FrenchStory » qui invite le gamer à raconter ses petits et grands succès sur le réseau social interne.

 

Un taux de participation de 70%

La communication interne d’Accenture dresse un bilan positif du social game : 70% des salariés sont inscrits et 90% d’entre eux sont dans la cible principale, c’est-à-dire les plus jeunes. Le jeu reçoit une centaine de nouveaux joueurs chaque mois. Six mois après le début de l’opération, plus de 700 stadiums ont été organisés. Un bel exemple de coopération au service de la collaboration dans l’entreprise !